Qu’est-ce qu’un chèque de banque ?

Pour une vente (ou un achat) d’un montant important, le chèque de banque est un moyen de paiement pratique et théoriquement sûr. Il est directement émis par la banque de l’acheteur.

Son principe : au moment de l’émission du chèque, la somme due se bloque pour 1 an et 8 jours sur le compte de l’acheteur.

Pendant toute cette période, le vendeur a ainsi la garantie qu’à l’encaissement du chèque l’argent se trouvera bien sur le compte de l’acheteur. Le vendeur ne court donc normalement aucun risque de ne pas être payé, à moins que le chèque de banque ne soit faux ou falsifié.

Chèque de banque : ce n’est pas une sécurité absolue !

Si vous êtes vendeur, soyez vigilant si l’acheteur vous donne un chèque (même un chèque de banque). Votre compte peut être re-débité une fois que la banque a découvert qu’il s’agissait d’un chèque volé ou falsifié. La vérification de la validité des chèques et chèques de banque par les banques françaises auprès des institutions bancaires nécessite parfois plusieurs jours. Demandez donc toujours une pièce d’identité et un justificatif de domicile (les originaux). Conservez une photocopie de ces documents. Si votre acheteur est étranger, exigez un virement bancaire : quand l’argent arrive, il n’est pas repris ! Dans tous les cas, évitez un chèque classique car si le compte n’est pas approvisionné, il sera rejeté et là, vous prenez des risques si vous acceptez ce mode de paiement.

Solution pour sécuriser une transaction

Dans le cas d’un acheteur français, vous pouvez appeler la banque du vendeur (attention aux heures d’ouverture) et demander si le chèque de banque est bien connu chez eux (puisque ce chèque a été fait au nom de l’agence concernée).
Ne vous fiez pas aux numéros de téléphone indiqués sur le chèque de banque (il est possible que le N° de téléphone soit faux, ou celui d’un complice) !
En cas de paiement en liquide, exigez un reçu ! En cas de litige, il faudra prouver le prix que vous a payé votre acheteur !

chèque cetifié