Nettoyez le véhicule

Un véhicule propre se vendra beaucoup plus facilement qu’un véhicule sale car il sera présenté sous son meilleur jour, il semblera plus « pinpan » aux yeux de l’acheteur potentiel. Cela donnera le sentiment au futur acheteur que le véhicule a été bien entretenu.
Au contraire, si le propriétaire ne prend pas la peine de nettoyer son véhicule, qu’en est-il de l’entretien ?

Effectuez les réparations nécessaires

La plupart des acheteurs souhaitent un véhicule prêt à rouler qui soit en bon état. Au delà de l’entretien normal du véhicule, veillez à ce que les éléments périphériques soient eux aussi en bon état : pas d’enjoliveurs manquants ou trop dégradés, essuie-glaces, pneus et freins fonctionnels. C’est parfois ce type de détails qui font que votre véhicule fera envie ou non aux acheteurs potentiels. Si vous avez des rayures sur la carrosserie, essayez également de passer du polish, voire des produits anti-rayures afin de les atténuer. Le coût de ces éléments étant relativement faible, ce serait dommage de manquer la vente à cause de détails.

Contrôlez les niveaux

L’acheteur potentiel de votre voiture inspectera surement celle-ci (?), et notamment sous le capot. S’il constate que les niveaux ne sont pas bons, il risque là aussi d’avoir une mauvaise image de l’entretien du véhicule.

Un simple contrôle, avec une mise à niveau si nécessaire, des liquides de refroidissement, de lave-glace, de direction, ainsi que de la pression des pneumatiques, permettra de mettre votre véhicule dans les meilleures dispositions pour le vendre.

Regroupez les documents relatifs au véhicule

La vie d’une voiture d’occasion peut être retracée par son carnet et ses factures d’entretien, que les acheteurs potentiels ne manqueront pas de vous demander. Regroupez tous ces documents dans un dossier qui vous permettra de le mettre rapidement à leur disposition. Cela ne manquera pas de donner une image de sérieux qui rassurera votre interlocuteur sur la qualité de votre voiture.